Informations significatives


  • En 2015, la Commission permanente des Urgences du Honduras (COPECO) a institutionnalisé l'ARC-D en tant qu'outil de bonne pratique au niveau national et, en partenariat avec le PNUD, a formé sur son application 60 membres du système national de gestion des risques de catastrophe
  • En 2015, l’ARC-D a été présenté dans le ‘Compendium sur la résilience’ de l’Union européenne comme un outil d’extrême importance pour le développement du projet de résilience urbaine effectué par GOAL en Haïti, «Tounen Lakay (Retour à la maison)».
  • Lors de la campagne «Rendre les villes résilientes», l’Université nationale du Honduras a validé la pertinence de l’outil et sa complémentarité avec l’outil UNISDR d’autoévaluation des administrations gouvernementales locales.
  • L’outil ARC-D a été utilisé plus de 255 fois en Afrique en Amérique Latine et dans les Caraïbes.
  • Il a été appliqué dans des contextes urbains (27%) et ruraux (73%).
  • Plus de 172 membres appartenant aux systèmes nationaux de gestion des risques dans 3 pays différents ont été formés.
  • Il a été lancé dans 4 événements internationaux entre 2015-2017.